Le Cap Breton joint la famille du Réseau des jeunes pour la musique!

Aimee RochardActualités et événements

L’école secondaire est une période où les gens rêvent souvent à la graduation, quitter le nid familial et poursuivre des études à l’université. Tant et si bien qu’on oublie parfois de prendre du recul et examiner comment nous pouvons faire une différence positive là où nous sommes, à la maison. C’était l’objectif du plus récent symposium du Réseau des jeunes pour la musique qui s’est tenu à l’Université du Cap Breton et dirigé par l’équipe en partenariat avec l’étudiante en musique Mélanie Maillot.

N’ayant aucune expérience antérieure avec la Coalition, Melanie a aidé avec la planification et le leadership de l’événement. Daya Madhur, de l’Université de l’Alberta, a conduit un atelier interactif sur les polyrythmies et Heather Sparling, ethnomusicologue, a présenté un exposé sur l’étude de la musique au niveau postsecondaire. Les élèves ont apporté des instruments pour jouer et improviser ensemble. Tout au long de la journée, les jeunes ont collaboré à travers des jam sessions, discussions de groupe et ateliers. Au bout du compte, ce fut un événement enrichissant pour tout le monde.

Réfléchissant sur le symposium, Melanie remarque que ce qui l’a le plus inspiré fut de discerner un changement de mentalité chez les étudiants. De nombreux élèves qui envisagent de quitter la région après l’école secondaire ont remis ceci en question, se demandant comment ils pourraient peut-être faire une différence dans leurs propres écoles et communautés. Il est vite devenu évident au cours des discussions, que si nous travaillons ensemble pour apporter du changement positif, cela peut affecter l’avenir de manière importante. Les élèves ont discuté de leurs souhaits pour des programmes de musique plus durables et des améliorations dans les écoles.

Pour Mélanie et les autres élèves, ceci n’est pas nécessairement la fin de leur participation à la Coalition. Plusieurs des 20 participants ont exprimé leur intérêt à travailler avec le Réseau des jeunes pour la musique sur des projets comme le Lundi en Musique et des symposiums à venir. L’objectif est de permettre aux jeunes de découvrir et exercer leur influence à travers le pays pour faire une différence !